Quand la science reconnait la voyance grâce à l’astrologie

La science veut toujours démontrer que si l’on avance quelque chose, il faut pouvoir prouver que cela se produit, que ce soit vérifiable. La voyance tarot ne fait pas exception et la science a toujours beaucoup de mal à parler de certains phénomènes. Des oracles ont pu prédire avec exactitudes de grands évènements qu’il était absolument possible de prédire. Nostradamus est par exemple l’oracle le plus connu de tous les temps et certains faits concernant ses prédications sont absolument fascinantes. La science n’a donc pas trop de mal à reconnaître qu’il y a effectivement des choses inexplicable. Là où elle bute le plus, c’est sur une autre idée qui est induite dans la voyance. Si une prédication peut être faite, et cela sans faire de distinction quel que soit l’art divinatoire pratiqué, c’est qu’elle provient d’une lecture de quelque chose d’immatériel mais qui aurait consigné le futur. Connaître son futur veut donc dire implicitement que l’avenir est écrit quelque part. Le libre arbitre est alors beaucoup plus compliqué à débattre, c’est là où la science a beaucoup de mal. Puisqu’il faut des faits vérifiables, l’astrologie est un domaine de la voyance qui est bien plus que cela puisque c’est une science reconnue comme telle par toute la communauté scientifique. Il est très simple de pouvoir vérifier que l’astrologie permet de connaître avec précision, et dans le futur, la position des astres. C’est donc en fin de compte une projection de ce que sera le futur dans l’univers, preuve quelque part que oui, il y a certaines choses qui peuvent être prédite avec exactitude. La voyance n’est pourtant pas reconnue par la science, celle-là même qui reconnait l’astrologie. Parler des positions des astres est une chose, mais parler de prédications ou d’un moyen d’être un art divinatoire, il y a une grande différence. Pourtant, les astrologues ont arrêtés pour la plupart de jouer sur le folklore ou les images anciennes de la profession de voyant qui utilisait pourtant les astres et était donc un astrologue. L’astrologue se veut plus scientifique dans sa démarche. L’oracle n’est alors plus mis en avant sur le devant de la scène, il laisse place à du professionnalisme dans la lecture de ce qui peut être prédit au travers d’un art divinatoire qui existe depuis la nuit des temps. Nous vous avons donc un peu trompé en vous disant que la science reconnaissait la voyance, car ce n’est malheureusement pas le cas, mais l’astrologie l’est et c’est donc intéressant de pouvoir quand même faire entrevoir un autre monde, un monde invisible aux plus sceptiques qui pourraient bien se laisser tenter par une bonne consultation d’astrologie très sérieuse. Nous avons pour vous les numéros qu’il faut afin de vous faire plaisir avec une première offre d’essai pour tester de l’astrologie par téléphone.